Saint Aelred, abbé

Originaire du Northumberland, dans le nord de l’Angleterre, Aelred est élevé à la cour d’Écosse. Il poursuit des études à Durham puis revient à la cour en qualité de secrétaire du roi. À l’âge de 24 ans, il décide cependant de quitter sa fonction pour devenir moine à l’abbaye cistercienne de Rievaulx, qui vient d’être fondée dans le Yorkshire. Élu abbé du monastère cistercien de Revesby (Lincolnshire) en 1143, il revient cependant à Rievaulx quatre ans plus tard pour succéder à l’abbé Maurice qui vient de décéder. Sous sa direction, le monastère connaît une grande renommée et attire de nombreuses vocations. Aelred est l’auteur de plusieurs ouvrages mystiques (Traité de l’amitié spirituelle, Miroir de la Charité). Surnommé le « Saint-Bernard du Nord », Aelred décède à l’âge de 57 ans, en 1167, après plusieurs années d’intenses souffrances physiques.