Saint Benoît Biscop, abbé

Fils d’une famille de la noblesse anglaise, il grandit à la cour du roi Oswy, Lorsqu’il atteint l’âge de 25 ans, il décide de faire le pèlerinage de Rome. Il se consacre ensuite à l’étude des Saintes Écritures. Lors d’un nouveau voyage à Rome, il s’arrête à Lérins, où il reçoit l’habit monastique des mains de saint Aygulphe. Rentré finalement en Angleterre, il devient abbé du monastère Saint-Pierre-et-Saint-Paul de Cantorbéry. Il fondera encore l’abbaye de Wearmouth, puis celle de Girwy (ou Jarrow). Il fit de nombreux séjours à Rome, d'où il ramenait ce qui pouvait enrichir la science et la sagesse de ses moines. Il passe les trois dernières années de sa vie dans l’immobilité après avoir été frappé de paralysie (629-690).